Notre Histoire

Dans le but de protéger ses salariés dans un contexte sanitaire difficile, Michelin s’est mobilisé afin de lancer la production de masques chirurgicaux sur ses sites.

Commençant par une production manuelle, le nouvel atelier de fabrication automatisé des masques basé à Clermont-Ferrand a permis la production de masques chirurgicaux Type II, Types IIR et FFP2.

La production est également déployée sur un autre site Michelin dans le monde au Brésil afin de couvrir les besoins du Groupe.

Depuis 2020, les masques Michelin sont certifiés CE auprès de l’ANSM (L’agence Nationale de Sécurité du Médicament et de produits de santé) attestant aussi bien de leur qualité que de leur conformité.

La volonté de Michelin repose sur 3 points :

  • Equiper ses employés et préserver leur santé et leur sécurité, le masque étant l’une des mesures sanitaires pour lutter contre la propagation du virus.
  • Aider à la lutte contre le Covid19, en fournissant des masques aux communautés, en cas de nouvelle situation de pénurie.
  • Vendre des masques auprès des entreprises, établissements de santé et collectivités publiques.

Plusieurs atouts ont permis à Michelin de lancer la production :

  • La mobilisation du personnel dans les ateliers de production de masques,
  • Son réseau de fournisseurs auprès duquel Michelin va s’approvisionner en textiles,
  • La maîtrise du système et des exigences qualité nécessaires à ce type de production,
  • Le réseau supply chain international.

De cette façon, Michelin a su protéger ses salariés mais également répondre à l’appel du gouvernement visant à relocaliser la production d’équipements médicaux sur le territoire français.